Effet de la supplémentation en probiotiques au cours des six premiers mois de la vie sur la production des anticorps spécifiques après la vaccination des nourrissons contre l'hépatite B.

Editor(s):
Shu E Soh, Dave Qi RongOng, Irvin Gerez1, XiaoeZhang, Pavithra Chollate, Lynette Pei-ChiShek, Bee WahLee1, MarionAw

Il a été démontré que les probiotiques renforcent les réponses immunitaires spécifiques aux vaccins. Notre objectif est d'évaluer l'effet de la supplémentation en probiotiques sur la production des anticorps IgG spécifiques en réponse à la vaccination contre l'hépatite B (HepB) chez les nourrissons. Par rapport aux témoins, la supplémentation en probiotiques a amélioré la production d’anticorps anti-HepB chez les sujets recevant des doses monovalentes de vaccin anti-HepB à 0, 1 mois et un vaccin associé DTPa-HepB à 6 mois [placebo (n = 28): 187,97 (180,70–195,24)]. (n = 29): 345,70 (339,41–351,99) mUI / ml] (p = 0,069), mais pas ceux ayant reçu 3 doses monovalentes [placebo (n = 68): 302,34 (296,31–308,37)], probiotique (n = 77): 302,06 (296,31–307,81) mIU / ml] (p = 0,996). Les probiotiques peuvent améliorer la production d’anticorps spécifiques chez les nourrissons recevant certains vaccins contre l'hépatite B prévus dans le calendrier de vaccination.