Abidjan - NNI continue de renforcer les capacités du personnel paramédical en nutrition pédiatrique

sept. 11,2019

L’Institut Nestlé Nutrition a organisé une session du Cours Africain de Nutrition Pédiatrique (CANUP) dans la ville d’Abidjan (Côte D’ivoire), les 13 et 14 Aout 2019 à l’hôtel la rose blanche. Il s’agit d’un programme de formation médicale continue qui vise à développer les connaissances des professionnels de la santé dans le domaine de la nutrition pédiatrique.

Au total, ce sont 40 professionnels de la santé (sages-femmes et infirmiers) qui ont été formés pendant deux jours, en partenariat avec la société ivoirienne de pédiatrie (SIP), l’institut de formation des agents de Santé (INFAS) et l’Association des Sages-Femmes Ivoirienne. 

image1-17

L’objectif de cette formation est d’outiller les professionnels de la santé pour mieux conseiller les parents sur les pratiques et comportements alimentaires à adopter pour répondre aux besoins nutritionnels spécifiques de l’enfant et ainsi améliorer les indicateurs de santé liés à la nutrition et à la santé dans le pays. 
 

 

Ce programme est composé de modules extraits du Programme Post-Universitaire de Nutrition Pédiatrique de l’École de Médecine de l'Université de Boston aux Etats-Unis, qui ont été spécialement adaptés au contexte médical de l’Afrique sub-saharienne. Parmi les thématiques abordées, on peut noter les connaissances de base en nutrition de l’enfant, l’importance de l’allaitement maternel, les troubles gastro-intestinaux, l’obésité pédiatrique, l’évaluation des besoins nutritionnels des enfants, ainsi que l’Education en Nutrition lors des consultations pédiatriques ; tout ceci appuyés par des travaux de groupe avec plusieurs cas pratiques. 

image2-19

Cette session du CANUP se tient dans un contexte particulier, marqué par la prévalence de la malnutrition dans la région de l’Afrique de l’Ouest. Plus du tiers des enfants de moins de 5ans (37%) souffre du retard de croissance en Afrique de l’ouest et centrale. La prévalence du retard de croissance en côte d’ivoire est jugée sérieuse au niveau national dépassant le taux d’acceptabilité de 20% de l’OMS. De 34% en 2006 (MICS 2006), elle est passé à 29,8 % en 2012 (EDS 2012). Malgré une tendance à la baisse dans toutes les régions, les taux demeurent à la limite du seuil dans le grand Nord et à l’ouest du pays.

A ce titre, cette formation de l’Institut Nestlé Nutrition se présente comme une solution concrète permettant de contribuer de manière significative à la lutte contre la malnutrition en côte d’ivoire afin d’améliorer la nutrition, la santé et le bien-être des enfants

image3-21

 Pour cette année 2019, ce sont près de 70 professionnels de la santé travaillant à améliorer la santé du couple mère-enfant dans les formations sanitaires en côte d’ivoire qui ont déjà bénéficiés de ce cours. Ceci fait partie des activités du plan d’action mis en œuvre dans le cadre de la convention de partenariat entre Nestlé, la société ivoirienne de pédiatrie et l’association des sages-femmes ivoirienne.