Ngaoundéré - NNI continue de renforcer les capacités du personnel paramédical en nutrition pédiatrique

sept. 11,2019

L’Institut Nestlé Nutrition a organisé une nouvelle session du Cours Africain de Nutrition Pédiatrique (CANUP) dans la ville de Ngaoundéré, du 24 au 25 juillet 2019. Il s’agit d’un programme de formation médicale continue qui vise à développer les connaissances des professionnels de la santé dans le domaine de la nutrition pédiatrique.

Ce sont 43 professionnels de la santé qui ont été formés pendant deux jours, en partenariat avec le Ministère de la Santé Publique et l’Association des Sages-Femmes et Assimilés du Cameroun (ASFAC). Ce programme est l’une des activités phares implémentées dans le cadre du partenariat entre Nestlé Cameroun et le Ministère de la Santé Publique.

image2-19

L’objectif de cette formation est d’outiller les professionnels de la santé pour mieux conseiller les parents sur les pratiques et comportements alimentaires à adopter pour répondre aux besoins nutritionnels spécifiques de l’enfant et ainsi améliorer les indicateurs liés à la nutrition et à la santé dans le pays. 

Ce programme est composé des modules du Programme Post-Universitaire de Nutrition Pédiatrique de l’École de Médecine de l'Université de Boston aux Etats-Unis, qui a été spécialement adapté au contexte médical de l’Afrique sub-saharienne. Parmi les thématiques abordées, on peut noter les connaissances de base en nutrition de l’enfant, l’importance de l’allaitement maternel, les troubles gastro-intestinaux, l’obésité pédiatrique, l’évaluation des besoins nutritionnels des enfants, ainsi que l’Education en Nutrition lors des consultations pédiatriques. Bien plus, afin de répondre aux besoins spécifiques de formation des infirmières, sages-femmes et nutritionnistes de ces régions, le programme a également couvert les questions relatives à la diversification alimentaire, les carences en micronutriments et la gestion de la malnutrition sévère.

image1-17

Cette session du CANUP se tient dans un contexte particulier, marqué par la prévalence de la malnutrition dans la région de l’Adamaoua. Selon l’Enquête Démographie et Santé (EDS 2014), le pourcentage d’enfants de moins de 5 ans victimes d’un retard de croissance est de 37,8% dans la région de l’Adamaoua. A ce titre, cette formation de l’Institut Nestlé Nutrition se présente comme une solution concrète permettant de contribuer de manière significative à la lutte contre la malnutrition au Cameroun afin d’améliorer la nutrition, la santé et le bien-être des enfants.

Pour Mr ABASSI, Nutritionniste à l’Hôpital Regional de Ngaoundéré : « Participer à cette formation que nous offert l’Institut Nestlé Nutrition a été une réelle opportunité de renforcer mes connaissances dans le domaine de la nutrition pédiatrique. Un des modules qui m'a marqué est celui de l’évaluation nutritionnelle avec les courbes de croissances. Je me suis rendu compte que nous n’utilisons pas assez les courbes de croissance (poids et taille), de ce fait j’ai pris la résolution de systématiquement prendre le poids et la taille de mes patients, de tracer leur courbe de croissance et de m’en servir pour apprécier l’état nutritionnelle afin de donner des conseils appropriés. Je recommanderai que cette formation soit étendue aux départements voir même aux arrondissements car lorsqu’on regarde les indicateurs de santé, la prévalence de la malnutrition est bien plus élevée dans les zones rurales que dans les zones urbaines. »

En 2019, environ 230 professionnels de la santé travaillant à améliorer la santé du couple mère-enfant dans les formations sanitaires du Cameroun bénéficieront de ce cours. Ceci fait partie des activités du plan d’action mis en œuvre dans le cadre la convention de partenariat entre Nestlé et le Ministère de la Santé Publique.