Présentations Scientifiques

Cette rubrique met à votre disposition des présentations scientifiques, préparées par des experts et/ou issues des conférences sur la nutrition tenues dans differents pays de l'Afrique Centrale de l'Ouest.

Vous avez la possibilité de  télecharger ses diapositives qui resument les informations clées sur des sujets de Nutrition. ces présentations courtes, conviviales et pratiques sont un apercu de ressources scientiques variées.

La mortalité néonatale reste encore élevée dans le monde (3 000 000 de décès par an). L’asphyxie, les infections et la prématurité représentent 80% des causes de mortalité néonatale dans le monde.

Par Professeur Riccardo Pfister, Hôpitaux Universitaires de Genève.

Une fois qu'il est capable de coordonner sa succion, sa déglutition et sa respiration, le nouveau né prématuré peut sortir de l'hôpital quelque soit son âge gestationnel ou son poids. Mais avant, il faut se rassurer que l'enfant prend bien du poids depuis depuis 3 jours et que les parents sont formés et prêts à venir regulièrement pour les visites de suivi.

Par Docteur KAGO Daniel, Pédiatre-Yaoundé

La nutrition “Kangourou” est basée sur l’allaitement maternel et s’adresse aux nouveau-nés prématurés et faibles poids de naissance pendant “la période de croissance stable’’. Apporter au prématuré une nutrition optimale qui respecte ses particularités physiologiques est la clé pour lui assurer une croissance semblable à celle in-utero.

Par Monsieur NJIKI -Yaoundé, Cameroun

En 2010, les faibles de naissance representent 9,6% des naissances totales dans le monde et les soins de ces nouveau-nés representent un fardeau pour le système de santé et la communauté. La méthodes mère kangourou est destinée aux nouveau-nés prématurés nés avant 37 SA ou petits poids de naissance (PN < 2500 g) dès qu’ils sont physiologiquement stables et peut s’appliquer à tous les niveaux du système de santé.

La Position Kangourou est utilisée dans la pratique de la méthode kangourou et se résume à placer un bébé nu contre la poitrine nue de sa mère afin de le réchauffer. Ses avantages sont nombreux et son application en milieu hospitalier requiert des préalables comme des ressources humaines formées, du matériel disponible, des parents aptes, motivés et formés.

Par Mr NDJICKI Etienne - Yaoundé

La diversification alimentaire est un moment critique pour la promotion d'une croissance optimale, de la santé et du bon développement. Pendant cette période, apport adéquat en énergie et en nutriments sera donc nécessaire de prévenir les carences tout en évitant l’excès.

Par Professeur MAIGA Mariam

Les carences en fer sont si répandues et les solutions si peu nombreuses qu'il y a de la place pour plus d'une solution pour ce problème très grave .


Professeur NGUEFACK Félicité, Pédiatre - Yaoundé, Cameroun

L’anémie problème de santé majeur au Cameroun. Selon l’enquête démographique et de santé (2018) au Cameroun, la prévalence de l’anémie chez les enfants de 6-59 mois varie de manière irrégulière. Selon l’âge, d’un maximum de 77 % dans le groupe d’âges 9-11 mois à un minimum de 47 % chez les enfants de 48-59 mois1.

Dr KAMO DOKO Helene, Pédiatre - Ngaoundéré, Cameroun

La vitamine D est une vitamine liposoluble retrouvée dans l'alimentation et synthétisée dans l'organisme humain à partir
d'un dérivé du cholestérol ou d’ergostérol sous l'action des rayonnements UVB du Soleil. Les gouvernements et les sociétés scientifiques ont publié leurs recommandations sur l'apport en vitamine D qui varient de 400 à 1 000 UI / j (10 à 25 µg / j) pour un adulte moyen. Les resultats de différentes études montrent l’intérêt d’une supplémentation plus individualisée de la vitamine D tenant compte de facteurs environnementaux et génétiques.

Par Dr STEEVE MINTO'O, Pédiatre-Libreville

Une nutrition précoce mal conduite est délétère pour la survie et le développement de l’enfant. Elle compromet le devenir de cet organisme en croissance et a des répercussions sur la santé, l’espérance de vie et le potentiel économique du futur adulte. La prévention reste notre meilleur allié pour garantir une croissance et une santé optimales à nos enfants.

Dr MBONO BETOKO RITHA: Pédiatre, Douala-Cameroun

Selon l’enquête démographique et de santé (2018) au Cameroun, la prévalence de l’anémie chez les enfants de 6-59 mois varie de manière irrégulière selon l’âge, d’un maximum de 77 % dans le groupe d’âges 9-11 mois à un minimum de 47 % chez les enfants de 48-59 mois1
• La carence en fer est la principale cause de l’anémie au cameroun2
• Le déficit en zinc touche près de 69,1% d’enfants de moins de 5 ans.
• Près de 17 % d’enfants souffrent de carence en acide folique, 28,1% de la carence en vitamine B12, Iode 5,4 %.

Dr KAMO DOKA Helene: Pédiatre,Ngaoundéré - Cameroun

La « faim cachée » est un problème de santé publique et se définit comme une malnutrition par carence en micronutriments ( Fer, iode, Zinc, Vitamine A, folates..)
Elle survient lorsque l’apport ou l’absorption des vitamines et minéraux ne suffisent pas à assurer une bonne santé et un bon développement.

Dr KALLA Ginette Claude, Pédiatre, Yaounde - Cameroun

Des régimes alimentaires adaptés et équilibrés avant et durant la grossesse sont essentiels à la couverture des besoins nutritionnels et sont positivement associes à la santé de la mère, du fœtus et de l’enfant. Les comportements alimentaires pendant la petite enfance sont grandement influencés par les professionnels de santé et s’acquièrent grâce à l’expérience de la nourriture et de l’alimentation. L’éducation et l’appui fournis par les professionnels de la santé (c’est-à-dire les infirmières en santé publique,
Les médecins de famille et les pédiatres) et les programmes de nutrition doivent être renforcés pour s’assurer que les donneurs de soins disposent de l’infrastructure nécessaire pour traiter les problèmes de comportement alimentaire pendant l’enfance.

Dr Diallo Ibrahima Sory, Guinée